De quoi lire

Avant l’aventure, la lecture. Voici quelques bouquins qui nous ont fait voyagé le long de la route de la soie, avant même de partir avec nos bicyclettes.


longue-marche

Longue marche de Bernard Ollivier. Franchement chapeau ! Le type est parti sur la route de la soie, à 60 ans passés, et à pied en plus de ça ! À côté, le vélo paraît presque facile. C’est bien écrit (pas de chichi), et très bien documenté. Les quatre tomes sont tous aussi agréables à lire.

 

 

ombre-de-la-route-de-la-soie

 

L’ombre de la route de la soie de Colin Thubron. Là aussi un récit de voyage le long de la route de la soie. Mais à la différence du précédent, l’auteur n’était pas à pied. Il a pris les moyens de transports locaux. La dimension historique et archéologique est plus présente que dans Longue marche.

 

samarcande

 

Samarcande, d’Amin Maalouf. Comme d’habitude avec Amin Maalouf, c’est super. Un roman qui entremêle histoire et fiction.

 

 

une vie chinoise.jpeg

 

Une vie chinoise, de Li Kunwu et P. Ôtié. Le graphisme de cette BD peut sembler déconcertant, mais le récit est vraiment intéressant. Li Kunwu nous raconte sa vie, de petit garçon à dessinateur confirmé. Et avec lui on plonge dans l’histoire de la Chine, de 1950 à nos jours.

 

Je-vous-ecris-de-Teheran_resultat

 

Je vous écris de Téhéran, de Delphine Minoui. Super livre pour mieux comprendre l’Iran : la place des mollahs dans la société, l’importance de la guerre Iran-Irak, le traumatisme des années Ahmadinejad. L’auteure est une journaliste franco-iranienne. Son récit est à la fois informatif et personnel, ce qui le rend d’autant plus intéressant.

 

Wet Eye Glasses

 

Désorientale, de Négar Djavadi. Encore un livre sur l’Iran, mais un roman cette fois-ci. Où il est question de la famille, de l’homosexualité, de la dictature du Shah et de l’exil. Des thématiques qui peuvent paraître très sérieuses, mais qui sont traitées dans un style vif et plein d’humour.

 

 

la-fin-de-lhomme-rouge_resultat

La fin de l’homme rouge, de Svetlana Alexievitch. Un gros bouquin, pas toujours facile à lire, mais absolument passionnant. C’est une série de témoignages bruts. Des anciens soviétiques qui racontent comment ils ont vécu la chute de l’URSS. Beaucoup d’humanité et d’intelligence dans le travail de la journaliste. On comprend mieux la Russie d’aujourd’hui et la vie dans les anciennes républiques soviétiques que nous avons traversées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s